Bénéficiaire Fournisseur

TIAD REIZH

L’Enseignement Catholique de Bretagne souhaite exercer pleinement ses responsabilités économiques, sociales et éducatives en tant qu’acheteur de produits agroalimentaires pour la restauration scolaire.

Avec plus de 250 000 élèves scolarisés dans son réseau (44% de la population scolaire de Bretagne), l’enseignement catholique de Bretagne représente plus de 33 millions de repas servis chaque année scolaire*, soit un budget annuel d’approvisionnement en matière première d’environ 50 millions d’euros. 

Le Comité Académique de Bretagne (CAEC) a décidé de lancer un mouvement spécifique pour profiter de la dynamique en l’adaptant à ses problématiques. Il s’agit du projet Tiad Reizh « Maison juste » en breton, en référence à la « Maison commune » citée par le Pape François dans Laudato Si. 

Le CAEC entend coordonner plusieurs initiatives 

➢ Renforcer les approvisionnements locaux des sociétés de restauration en proposant aux établissements de rajouter à leur cahier des charges un préambule qui précise des objectifs précis pour assurer une fourniture de denrées dont l’origine locale, bretonne et française est assurée. Des objectifs cibles chiffrés par type de produits sont actuellement travaillés par la Chambre Régionale d’Agriculture en collaboration avec les filières agricoles et agro-alimentaires bretonnes. 

➢ Travailler en direct avec les sociétés de restauration actives dans notre territoire pour présenter nos objectifs et entendre leurs efforts pour relocaliser leurs approvisionnements tout en maintenant un objectif de coût maitrisé. Il s’agit de soutenir les chefs d’établissement dans leur négociation, de leur proposer un modèle « ECbzh ». Il ne s’impose pas mais donne des orientations collectives afin d’éviter le morcellement de la négociation. 

Les GAEL (Groupements d’Achat de l’Enseignement Libre) sont pleinement associés à cette démarche, car ils sont eux-mêmes en liens directs avec les fournisseurs pour les référencer au profit des établissements qui sont en gestion directe. Des rencontres seront organisées pour permettre aux chefs de restauration de se connaitre et d’échanger leurs bonnes pratiques. 

➢ Générer du lien entre producteurs et acheteurs en s’associant aux temps de rencontre que la Chambre Régionale d’Agriculture va organiser avec des producteurs, des transformateurs et des distributeurs pour faciliter les liens entre acteurs locaux. La démarche Tiad Reizh s’inscrit pleinement dans Breizh Alim’ et l’enseignement catholique participera aux opérations associées. 

➢ Susciter et accompagner la réflexion éducative et organisationnelle des chefs d’établissements et éducateurs autour de la restauration : diminution des déchets, éducation au goût, bien-être… 

 

Des actions spécifiques au réseau des établissements de l’Enseignement catholique de Bretagne 

➢ Des orientations en matière d’approvisionnement

➢ Une diffusion régionale de ces orientations aux sociétés de restauration scolaire 

➢ Une diffusion de ces orientations par les GAEL à leurs fournisseurs 

➢ Des orientations en matière d’éducation à l’alimentation, d’actions anti-gaspillage

➢ Des partages de bonnes pratiques entre acteurs de la communauté éducative , entre chefs de cuisine concernant par exemple : les bonnes recettes pour faire aimer les produits locaux aux enfants, des idées pour moins gaspiller, …